L’édito du Maire – Juin 2015

-

Le conseil municipal réuni le 16 juin dernier a bien voulu m’accorder sa confiance aux responsabilités de Maire de Saint Priest sous Aixe. Cette élection fait suite au souhait de Philippe Barry de se retirer de cette fonction. Il reste cependant très impliqué dans la vie communale en tant qu’adjoint chargé du développement durable. Je ne doute pas un instant qu’il continuera à œuvrer dans l’intérêt des Saint Priestois dans ses mandats de Président du Val de Vienne et de Conseiller Départemental.
Au nom de l’ensemble du Conseil Municipal, je tiens ici à le remercier pour l’ensemble de son action accomplie pendant 14 années aux responsabilités de Maire. Les nombreux projets qu’il a conduit, sa politique à la fois humaniste et tournée vers le vivre ensemble dans un environnement accueillant, auront marqué durablement la commune.

Je compte d’ailleurs poursuivre ces orientations telles que nous les avions définies ensemble dans notre projet municipal que vous avez validé dans l’élection municipale de l’an passé. Notre politique de développement durable sera maintenue, pas seulement environnementale, mais aussi sociale et empreinte de réalisme économique. Saint Priest sous Aixe est clairement identifié et reconnu grâce à cette politique. C’est aujourd’hui notre ADN, matérialisé au travers de notre Agenda 21, qu’il nous faut poursuivre et entretenir.
Autre grande priorité, l’école restera au centre de nos préoccupations car c’est le poumon de  notre commune.
Bien évidemment, les acteurs économiques et associatifs, au coeur de la vie communale, seront accompagnés au mieux de nos possibilités.

Le maintien de nos capacités constitue justement un point d’attention tout particulier actuellement. Cette année et les deux années à venir, nous subissons une réduction progressive et néanmoins conséquente des dotations de l’Etat. Nos efforts constants destinés à contenir les dépenses ne suffisent pas à compenser ces réductions de recette. Ainsi, après quatre années de stabilité de la fiscalité, nous sommes contraint de procéder à une hausse des taux des taxes d’habitation et foncière. Pour répartir l’effort, les tarifs des services offerts à l’école (repas et garderie) seront aussi relevés tout en restant encore significativement en dessous de leur coût de revient.
Nous avons pleinement conscience que cette décision pénalisera le pouvoir d’achat de tous et croyez bien qu’elle a été prise sans aucun enthousiasme. Mais elle s’avère indispensable à l’équilibre de notre commune.

Conformément à notre engagement, nous débutons cette année la réalisation d’une nouvelle mairie dans et autour de la grange face à la salle des fêtes. Il s’agira d’une construction purement fonctionnelle sans effet architectural inutile. Le moment peut paraître mal choisi au regard du contexte financier, mais nous ne pouvions différer ce projet en raison de l’obligation de respecter les normes d’accessibilité et d’installation électrique entre autres. La réhabilitation du bâtiment existant a été écarté car elle présentait trop d’inconvénients. Le coût estimé des travaux est supérieur à celui d’un nouvel équipement. Ensuite, les financements du département et de la région sont de surcroît bien plus avantageux pour une construction BBC que pour une réhabilitation. Enfin, il faut savoir que cet investissement ne pèsera que de manière très modérée sur les finances de la commune car les coûts de fonctionnement (chauffage, Électricité, …) seront inférieur à ceux du bâtiment actuel, même rénové.

Je ne peux m’adresser à vous sans évoquer les tensions que connaît notre société depuis les terribles attentats de janvier. Nous ne pouvons laisser des individus et organisations malintentionnés propager la peur dans le seul but de remettre en cause et de contraindre notre mode de vie. La meilleure manière de combattre est de ne rien lâcher, de ne pas reculer sur nos valeurs fondatrices telles que la liberté d’expression, la laïcité, l’humanisme et la fraternité.
N’oublions pas que céder au compromis, s’abstenir, c’est céder tout court ! Alors ne lâchons rien et surtout préservons nous des amalgames avec les communautés religieuses, car il s’agit bien de terroristes et uniquement de terroristes.

Je voudrai terminer en vous disant la grande motivation qui m’anime en acceptant cette responsabilité. Avec l’ensemble de l’équipe municipale, nous sommes à votre écoute et nous nous attachons à œuvrer au service de l’intérêt général.

Le Maire,
Philippe NAULEAU

admin

Add your Biographical Info and they will appear here.

Laisser un commentaire